Brevet d’Initiation Aéronautique

bia 2015

Créé en 1993 par une convention entre la Fédération française aéronautique (FFA), le Ministère de l’Éducation nationale et le Ministère de l’Équipement et des Transports, le Brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA) est un diplôme d’État. Il sanctionne une culture générale théorique dans le domaine de l’aéronautique et du spatial. Le BIA peut permettre d’obtenir des bourses pour poursuivre la formation de pilote, et est ouvert aux élèves (collégiens et lycéens) ayant au moins 13 ans à la date où ils se présentent à l’examen (qui se déroule au mois de mai).

La préparation au BIA permet d’élaborer un projet personnel pour les études et de découvrir des applications concrètes des notions abordées en enseignement général. Le BIA est un examen national qui se passe dans les conditions d’une épreuve de baccalauréat. Il permet ainsi de maintenir un lien avec les examens entre le Diplôme national du brevet et les épreuves anticipées de Français du Baccalauréat. En outre, la pratique d’une activité aéronautique aide à développer le sens des responsabilités et la confiance en soi.

Comment s’inscrire ?

Les élèves s’inscrivent auprès de leur établissement scolaire. Les élèves désireux de suivre la préparation au BIA peuvent prendre directement contact avec le formateur aéronautique, Monsieur Joseph HAUSMANN. Les candidats libres s’inscrivent directement auprès du rectorat de Nancy-Metz.

Cette formation est également ouverte aux élèves (à partir de 13 ans) d’autres établissements du secteur de Metz, sous réserve d’autorisation écrite des parents et sous couvert du chef d’établissement.

Contenu de la formation

avion 1 bia

Au lycée Fabert, le BIA permet de découvrir les différentes facettes de l’aéronautique et les filières menant aux carrières de ce secteur dans lequel il existe des débouchés variés. L’idée que l’on peut s’en faire est souvent pleine de préjugés et il n’est pas aussi difficile qu’on le croit d’y parvenir. Cette formation initie les élèves aux principales disciplines de l’aéronautique et leur en donne un aperçu réaliste.

C’est une première étape reconnue vers d’autres diplômes, en particulier le Brevet de pilote privé PPL(A), qui est une option recommandée dans l’exercice de certaines professions aéronautiques.

La formation théorique aborde les points suivants :

  • Météorologie et aérologie
    Atmosphère, masses d’air et fronts, nuages, vents, phénomènes dangereux pour les vols.
  • Aérodynamique, aérostatique et principes du vol
    Sustentation et aile, étude du vol stabilisé, aérostation, vol spatial.
  • Étude des aéronefs et des engins spatiaux
    Classification, groupes motopropulseurs, structures et matériaux, commandes de vol, instrumentation de bord.
  • Navigation, réglementation, sécurité des vols
    Grands principes de navigation, outils de la navigation, organisations de réglementation aéronautique, contrôle d’un aéronef, organisation de l’espace aérien, titres aéronautiques, gestion des risques, performances humaines et limites, prise de décision.
  • Histoire et culture de l’aéronautique et du spatial
    Du mythe à la réalité, des précurseurs aux pionniers, enjeux militaires, enjeux économiques, enjeux socio-culturels du développement du secteur aéronautique et spatial.

Session annuelle des examens

Conformément aux  arrêtés du 19 février 2015 relatifs au Brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA) et au Certificat d’aptitude à l’enseignement aéronautique (CAEA), une session d’examen est organisée chaque année sur la base de sujets nationaux.La durée totale des épreuves obligatoires est de 2 h 30.

L’examen est divisé en 5 épreuves :

  1. Aérodynamique et mécanique du vol
  2. Connaissance des aéronefs
  3. Météorologie
  4. Navigation, sécurité des vols
  5. Histoire de l’aéronautique et de l’espace

Épreuve facultative d’Anglais * (durée : 30 min.)

Comment consulter les résultats ?

Les élèves peuvent consulter les résultats d’admission au BIA (session 2015) sur le site du rectorat de l’académie Nancy-Metz.

 

L’Armée de l’Air s’engage dans le BIA

Dans le cadre du salon du Bourget, l’Éducation nationale et l’Armée de l’air ont signé une convention BIA pour promouvoir le Brevet d’Initiation aéronautique. [1] La volonté de l’armée de l’air est bien de valoriser et de développer l’engagement de ses bases aériennes pour cette formation aéronautique au profit des jeunes, à toutes ses bases.

L’Armée de l’air (AA) ouvre depuis de nombreuses années ses bases aériennes aux jeunes qui s’engagent dans la formation du BIA. Depuis 2012, plusieurs de ces bases aériennes offrent la possibilité à son personnel d’enseigner les matières du BIA, aux côtés des professeurs de l’Éducation nationale mandatés pour cette formation. A ce jour,  9 bases sont engagées dans ce processus, dont la BA 133 de Nancy-Ochey en partenariat avec le lycée Fabert de Metz.

Contacts : Commandant (R) M. BORE et Monsieur Thierry KANY (CPE lycée Fabert- Correspondant Défense BEF Metz), tel : 03 87 30 03 03 armee_air_biaPour le général Mercier, Chef d’État-major de l’Armée de l’Air, cette convention est un moyen d’attirer des jeunes dans l’aéronautique, civile et militaire.© Gil Roy / Aerobuzz.fr

Notes[1] Le BIA (Brevet d’initiation à l’aéronautique) est un diplôme français qui sanctionne un niveau de culture générale dans le domaine aéronautique. La formation au BIA est gratuite et accessible à tous. Ce diplôme s’adresse à tous les jeunes motivés pour découvrir l’aéronautique et ses multiples facettes. Il est délivré conjointement par les Ministères de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, chargé des Transports, et par celui de l’Éducation nationale (EN). Chaque année, ce sont plus de 10 000 jeunes qui postulent à cet examen, pour découvrir l’aéronautique et ses métiers associés. des Transports, et par celui de l’Éducation nationale (EN). Chaque année, ce sont plus de 10 000 jeunes qui postulent à cet examen, pour découvrir l’aéronautique et ses métiers associés.

Quelques liens utiles :