Projet établissement

 

Le lycée Fabert est un établissement d’enseignement général conduisant à partir de la classe de Seconde aux séries L, ES et S. A compter de la rentrée 2012 la série technologique Techniques de la Musique et de la Danse n’existe plus. 11 divisions de classes préparatoires aux grandes écoles complètent ce dispositif, avec un enseignement scientifique donnant accès aux classes de MPSI, PCSI en première année, puis MP*, MP, PC*, PC et PSI* en deuxième année. L’établissement propose aussi une formation au haut enseignement économique et commercial, option sciences, 1ère et deuxième année.

Les résultats obtenus jusqu’à présent aussi bien à l’examen du baccalauréat qu’aux concours d’entrée aux grandes écoles permettent d’affirmer que l’établissement rempli avec succès et efficacité la mission qui lui est confiée.

La réussite au lycée est conditionnée par le respect de trois principes :

–  La volonté de travailler pour réussir,

–  Le respect des règles de vie commune, concrétisées dans le règlement intérieur.

–   Mettre en place d’une culture de l’ambition

Il n’est pas possible, cependant, d’ignorer l’évolution de la société et du système éducatif qu’elle produit.

L’objectif assigné au lycée Fabert et que traduit son projet d’établissement est donc d’assurer la pérennité de l’excellence à laquelle il conduit, tout en restant en conformité avec les projets académiques et départementaux dans lesquels s’inscrit nécessairement  la politique de l’établissement. De plus, il devra intégrer le dispositif mis en place par les contrats d’objectifs (prévu pour 2012-2014).

Il faut garder présent à l’esprit que la mission du lycée n’est pas seulement de faire accéder les élèves au grade de bachelier, mais de leur apporter la maîtrise des savoirs et des méthodes indispensables pour la poursuite des études supérieures : les baccalauréats généraux préparés au lycée excluent toute entrée immédiate dans la vie professionnelle.

Un tel projet est indispensable pour :

– Avoir une vision globale des contraintes matérielles, des contraintes humaines, des objectifs pédagogiques,

– Coordonner les actions des personnels,

– Disposer d’un véritable outil de navigation.

Ce projet est présenté selon quatre axes :

1. Évaluation et prise en compte de l’hétérogénéité

2. Orientation, offre de formation et structure de l’établissement

3. La communication – Image du lycée

4. Le volet culturel du lycée

Chacun d’eux fait l’objet d’une réflexion sur la situation actuelle, et de propositions pour optimiser le fonctionnement de l’institution.

AXE 1 :  Évaluation et prise en compte de l’hétérogénéité

Objectifs : Poursuivre la recherche de l’excellence et d’une culture de travail tout en prenant  en compte l’hétérogénéité dans un climat  propice à l’épanouissement.

a. Développer l’aide au travail :

– Détection aussi précoce que possible des élèves en difficulté afin de mettre en place une réorientation dès la rentrée effectuée.

– Rencontre avec les familles avant les conseils de classe du 1er trimestre.

– Mise en place d’aide et de soutien à l’issue des conseils de classe au sein de l’accompagnement personnalisé : soutien méthodologique et disciplinaire ou approfondissement sur les trois niveaux de lycée. Les MI et AED pourront s’intégrer dans ce dispositif.

b.  Réguler la charge du travail demandé aux élèves pour viser la régularité des progrès. Veiller à l’homogénéité de la charge de travail sur le trimestre.

c.  Continuité de la structure permettant de détecter et d’interpréter rapidement les problèmes de vie scolaire (cellule de veille composée de CPE, COP, infirmière, proviseur adjoint, professeurs principaux).

d.  Les professeurs devront s’efforcer d’harmoniser leur progression et l’évaluation des acquis pour ne pas pénaliser les élèves présentant des dossiers d’admission en filières sélectives post-bac. Des devoirs communs viendront concrétiser cette harmonisation des progressions disciplinaires.

e.  Affirmer le rôle d’animation du professeur principal au sein de l’équipe éducative, qui devra dès le début de l’année scolaire établir une photographie précise de chaque élève au regard de ses compétences acquises et de son projet d’orientation.

f.  Renforcement de la liaison 3ème/2nde, ce d’autant plus dans le cadre de la mise en place de la carte scolaire, pour rappeler les qualités et compétences requises pour réussir au lycée. Continuer les moments d’insertion des collégiens dans l’établissement au 2ème et 3ème trimestre. Également, continuer à développer l’information dans les collèges pour sensibiliser les postulants à la spécificité de l’établissement. Il en va de même pour les actions à destination des élèves de Terminale au sujet des CPGE.

g.  Ouvrir l’offre de formation  et valoriser l’orientation en L, en affirmant les vocations humanistes, linguistiques et artistiques de cette série.

h.  Ajuster au mieux la notation en CPGE pour clarifier l’attribution des crédits ECTS universitaires.

AXE 2 : Orientation, offre de formation et structure de l’établissement

a.  En réponse à un public exigeant sur le niveau de l’enseignement dispensé et la charge de travail acceptée,  le lycée doit présenter une réponse adaptée :

La présence de CPGE scientifiques au lycée Fabert influe sur le recrutement comme sur la qualité de l’enseignement. Cette coloration scientifique est l’une des caractéristiques de l’établissement dont il est indispensable de tenir compte pour présenter une offre de formation cohérente et de nature à contribuer à l’émergence de futurs cadres.

b.  Une caractéristique importante de nos élèves réside également dans l’ambition qu’ils affichent dès leur arrivée au lycée, ambition relayée et soutenue par les familles.

Cette exigence porte sur l’ensemble des séries offertes en second cycle : à côtés des formations scientifiques, les séries littéraire et économique ont une attente et des résultats de même niveau.

c.  Le lycée dispose de trois sections européennes à chaque niveau (allemand, anglais, espagnol) et d’une filière ABIBAC.

La qualité de l’offre linguistique et l’effort particulier qui lui est consacré sont des atouts essentiels dans les parcours de réussite post-bac de nos élèves et étudiants.

d.  S’y ajoutent les disciplines artistiques qui contribuent à l’acquisition de la culture générale et à l’épanouissement des adolescents, et qu’il convient de conserver si les effectifs le justifient.

Il importe donc que, dans le cadre des programmes et des règlements de l’Education nationale, le lycée Fabert développe et renforce ces atouts.

Actuellement, les enseignements d’exploration proposés en 2nde sont :

– SES : sciences économiques et sociales,

– PFEG : principes fondamentaux de l’économie et de la gestion,

– MPS : méthodes et pratiques scientifiques,

– LS : littérature et société,

– Latin ou Grec : Langues de l’antiquité,

– LV3 Italien

– Arts du son

e.  Il est nécessaire qu’avec les professeurs et les parents, nous puissions trouver pour les élèves les plus en difficultés, l’orientation la plus objective possible, afin d’éviter des sorties prématurées de l’établissement sans qualification des élèves. Ainsi seront favorisés les stages passerelles pour des réorientations vers le technologiques et la voie professionnelle.

En la comparant à celui des autres établissements de l’Académie, on peut observer que la composition sociologique des effectifs du lycée Fabert fait ressortir qu’ils :

–  ont été largement féminisés (dominante filles dans le 2nd cycle)

– ont moins redoublé en arrivant en 2°

– redoublent moins à l’issue de la 2° depuis 2006 que les autres élèves des lycées messins : taux inférieur à 10%,

– ne présentent pas de taux de sortie significatif en 2nd cycle (< 1%)

– s’orientent majoritairement en 1ère S.

– ont leur bac majoritairement et avec mention en 3 ans

– obtiennent un niveau d’études post-bac élevé

AXE 3 : La communication – Image du lycée

  1. Communication externe

Il faut préciser que notre lycée est un lieu d’étude mais offre également des activités variées qui participent à l’épanouissement de l’élève.

Les discours de présentation du lycée (réunion et forum) devront mentionner non seulement les résultats mais aussi toutes les autres activités de type périscolaire, (théâtre, musique, arts, concerts, conférences) pour corriger l’image austère parfois constatée. Il faut aussi mentionner l’entraide au sein de la communauté éducative. Il faudra rappeler les différents échanges avec nos partenaires étrangers, ainsi que l’ouverture du lycée sur l’extérieur, aspect qu’il conviendra de valoriser. Cette diversité devra apparaître sur les plaquettes et brochures de présentation du lycée. Tout cela sera relayé par le référent culture de l’établissement par le biais d’une annexe à ce document.

La liaison collège / lycée devra être maintenue par les soirées d’information en collège et les journées d’immersion des élèves de 3ème, opérations déjà en place.

S’y ajoute depuis 2007 la journée portes ouvertes à l’intention des élèves et familles de 3ème souhaitant venir découvrir le lycée, ses locaux et quelques cours spécifiques (ABIBAC, Disciplines non linguistiques). Des tableaux de suivi de cohorte seront réalisés annuellement et diffusés dans les collèges d’origine des nouveaux élèves de 2nde.

La liaison Terminale / CPGE devra être accrue, en utilisant les séances d’information en établissement d’origine, et en pérennisant la journée portes ouvertes CPGE instituée en 2004.

Le développement du site du lycée et son actualisation systématique participe de cette politique de communication, en particulier la mise en ligne du bulletin hebdomadaire d’information, ainsi que l’agenda électronique sur le site internet du lycée, regroupant l’ensemble des activités et évènements de la semaine.

Les anciens élèves jouent également un rôle d’information lors des forums où ils évoquent leur parcours.

La liaison avec les familles est désormais simplifiée et amplifiée par l’utilisation d’un logiciel de gestion des notes et des bulletins, ainsi que des absences, qui est consultable en ligne par les familles et les professeurs. La gestion des absences est complétée par l’envoi de SMS aux familles en cas d’absences afin d’augmenter la réactivité et la régularisation de celles-ci en terme de gestion de la vie scolaire.

L’attractivité de l’établissement pourra faire l’objet d’un suivi annuel fondé sur le nombre de vœux n°1 exprimés par les familles dans leur choix d’orientation. Le nombre annuel d’élèves de 3ème venant effectuer une journée d’immersion au lycée en cours d’année sera également suivi.

Il est souhaitable que le nombre de divisions de 2nde soit ajusté à la réalité des vœux des familles.

  1. Communication interne

Le développement de l’Intranet et de la messagerie électronique permettra la diffusion d’informations sur les devoirs surveillés prévus, les reports de cours, les sorties scolaires, la présence d’intervenants extérieurs, les sanctions …). La communication avec les familles en sera facilitée et accélérée.

Un effort d’aménagement des locaux consacrés aux professeurs participera au développement de la convivialité et de la communication à caractère professionnel.

La communication envers les élèves passera à terme par la mise en place d’écrans de télévision placés à des endroits stratégiques consultables par tous ainsi que sur la plateforme d’échange PLACE. La mise en place du journal des élèves informatisé, participe à l’augmentation de cette communication entre les élèves et avec l’administration. Le nouveau CDI devra relancer le partenariat avec les professeurs dans le cadre de la réforme et celui-ci prendra une dimension nouvelle au service des élèves.

Les professeurs devront se concerter pour permettre la mise en place d’une organisation annuelle des tâches demandées aux élèves (nature, date).

Enfin, les pratiques pédagogiques devront encourager la prise de parole, l’écoute des uns et des autres et valoriser la dimension communicationnelle et relationnelle. Il faudra instaurer une culture de l’encouragement.

ANNEXES

Outils de pilotage :

–         Tableau des résultats du baccalauréat et suivi des mentions

–         Tableau des redoublements 2nde et suivi des flux vers la 1ère

–         Tableau des flux en Abibac et classes européennes

–         Tableau des effectifs recrutés en 2nde à la rentrée sur les enseignements d’exploration

–         Structures et répartitions des élèves dans les classes

–         Document du suivi de cohortes

–         Étude statistique de la composition et devenir des classes de 2nde de 2010-2011

–         Volet culturel du projet d’établissement

–         Règlements intérieur et de l’internat

–         Contrat d’objectifs (2005-2010)

ANNEXES bis

Outils de pilotage :

–         Bilan du CDI

–         Bilan de la vie scolaire

–         Programmation de l’information et de l’orientation

–         Tarifs scolaires

–         IPES 2010 et 2011