Baccalauréat Sciences et Techniques du Théâtre, de la Musique et de la Danse (S2TMD)

Suivez la S2TMD Fabert sur Facebook !

Dans un cadre partenarial unique dans l’Académie de Nancy-Metz, le lycée Fabert et le Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz Métropole (CRR) préparent à l’obtention du Baccalauréat Sciences et Techniques du Théâtre, de la Musique et de la Danse (S2TMD). 

Ces parcours constituent pour certains une suite possible aux Classes à Horaires Aménagés (CHAM et CHAD) et pour d’autres l’opportunité d’intégrer un cursus original. Dans la perspective d’études générales ou artistiques après le baccalauréat, ces dispositifs permettent de développer des compétences artistiques confirmées.

Pour qui ?

La section S2TMD est destinée aux élèves fortement motivés par ce type d’études et justifiant d’un niveau théâtral, musical ou chorégraphique suffisant.

Cette formation permet une pratique artistique assidue (théâtre, musique ou danse) tout en assurant la préparation au diplôme du baccalauréat.

Le baccalauréat S2TMD s’adresse en particulier aux élèves désirant poursuivre leurs études dans les domaines artistiques et culturels mais il permet également la poursuite d’études supérieures post-bac à l’université dans la plupart des filières (Arts, Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales…), voire en BTS ou IUT selon le profil demandé (métiers de l’audiovisuel, Diplôme national des métiers d’art et de design – parcours régie son, régie lumière, régie vidéo…).

Organisation

En classe de Seconde

Les élèves, musiciens, comédiens ou danseurs, désireux d’intégrer la filière S2TMD en première peuvent choisir dès la classe de seconde une option spécifique de culture et pratique artistiques qui permet de renforcer leur formation artistique tout en affinant progressivement leur projet d’orientation. 

Cette classe de seconde dispose d’un emploi du temps aménagé, sans réduction d’horaires, qui libère plusieurs après-midi dans la semaine pour les cours au conservatoire et le travail scolaire personnel

En classe de Première et de Terminale S2TMD

L’enseignement général (commun à toutes les séries technologiques) est assuré au lycée. Les enseignements spécifiques, partagés entre le lycée et le Conservatoire de Metz Métropole, occupent 11 puis 14h00 du temps de formation, afin d’assurer au mieux une formation complète, associant sciences, techniques, pratiques et culture artistiques. 

Depuis la rentrée 2019, s’ajoute un nouvel enseignement de spécialité en première : économie, droit et environnement du spectacle vivant qui leur permet d’acquérir des connaissances pour mieux appréhender le monde professionnel auquel ils se destinent.

Plusieurs après-midi sont libérées dans la semaine pour les cours au conservatoire et le travail personnel.

Poursuite d’études

La série S2TMD vise à « apporter à tous les élèves une formation générale leur permettant d’envisager sereinement une poursuite d’études supérieures dans une diversité de domaines, que ce soit au sein de l’enseignement spécialisé ou bien vers d’autres horizons de formation. » 

Elle vise également à « développer des compétences transversales adossées à la pratique artistique qui soient une plus-value pour leurs parcours post bac quelle que soit la voie de formation choisie. »

Que sont-ils devenus ? Portraits d’anciens élèves de la filière.

Alice Defloraine témoigne

Quand avez-vous été scolarisée en TMD ?

De 2014 à 2016 (du deuxième trimestre de la première à la terminale).

Pourquoi avoir choisi cette filière ?

Être élève en TMD me permettait d’alléger mon emploi du temps et de me consacrer pleinement à mon cursus au conservatoire. Les cours d’histoire de l’art, de la musique et de la danse ont particulièrement motivé mon intérêt.

Comment le choix a-t-il été perçu par votre entourage ?

Mes parents ont soutenu mon choix, étant tous les deux artistes. L’un d’eux a également été scolarisé en F11 au lycée Fabert.

Quelle poursuite d’étude après le bac TMD ?

J’ai intégré l’Université de Lyon pendant 2 ans en Arts du spectacle tout en continuant de danser dans différentes écoles. Suite à un projet universitaire, j’ai rencontré l’équipe administrative du CCN de Rillieux-La-Pape. J’ai découvert les « coulisses » de la production d’un spectacle, de la médiation auprès des publics… : tout un éventail de métiers passionnants ! 

J’ai conclu mes études par une Licence professionnelle de « Gestion de projets et de structures artistiques et culturels » à Chambéry.

Quels métiers ?

J’ai eu l’opportunité de travailler pendant une année en tant qu’apprentie chargée d’actions culturelles à la Mairie de Thionville et de m’investir sur la gestion d’une salle de concert et de sa saison culturelle. Par la suite, j’ai été stagiaire en gestion de projets et communication auprès du Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois. 

Je continue à me former, toujours dans le domaine de l’administration culturelle.

Que vous a apporté cette filière ?

J’ai pu vivre ma passion avant toute chose. 

La filière TMD m’a ouvert l’esprit sur le monde artistique et elle a consolidé mon souhait de poursuivre vers ce secteur. Aujourd’hui je me rends compte à quel point ce choix m’est bénéfique et qu’il continue de m’ouvrir de nombreuses portes : je peux travailler pour des salles de spectacles, des compagnies, des écoles de musique, des sociétés de productions, des collectivités territoriales… 

Quand j’évoque mon bac TMD, ça m’aide vraiment à me démarquer.

Un souvenir marquant ?

L’ambiance générale de notre classe et les cours avec nos professeurs m’ont énormément marqué. J’ai eu la chance d’être entourée de camarades attachants avec qui je pouvais parler d’arts et de musique, j’ai vécu des moments inoubliables pendant ces deux années.

Portraits d’élèves

Emma témoigne

Je m’appelle Emma, j’ai 17 ans et je fais partie de la classe de 1°S2TMD du Lycée Fabert à Metz. Ma passion est la danse et je suis élève au conservatoire à rayonnement régional Gabriel-Perné de Metz depuis deux ans maintenant. J’ai environ une quizaine d’heures de danse par semaine, toutes disciplines confondues (contemporain, jazz, classique).

Pourquoi avoir choisi cette filière ?

J’ai commencé la danse dès mes cinq ans. Comme toute petite fille passionnée, j’ai d’abord pensé à en faire mon métier. C’est durant mon année de troisième que cette conviction est devenue affirmation. Cette filière très constructive en techniques, en connaissances et en pratique est un pilier et un tremplin pour la suite de mes études probablement dirigées vers ce domaine artistique.

Comment votre choix a-t-il été perçu par votre entourage ?

J’ai la chance d’avoir des parents très ouverts et compréhensifs. Ils ont été à l’écoute de mes envies scolaires. Ils m’ encourageaient et trouvaient que c’était une expérience très formatrice même si pour eux, c’était un peu stressant de laisser son enfant dans ce genre de filière peu connue. Bien sûr, beaucoup de personnes n’ayant pas connaissance de cette voie professionnelle trouvaient cela “trop dangereux pour mon futur” ou encore “ non formateur”. Je pense qu’il faut d’abord suivre ses envies quand on en a l’occasion, seulement écouter les remarques constructives même si elles ne sont pas toujours positives.

Quelle poursuite d’étude envisagez-vous après le bac S2TMD ?

Après mon bac, j’envisage de tenter plusieurs auditions de danse dans plusieurs conservatoires, pôles ou écoles de danse en France ou à l’étranger pour finir mon DEC (Diplôme d’Etudes Chorégraphiques).

Bien sûr, un bac S2TMD, contrairement à ce que l’on peut entendre, peut nous assurer d’autres études “plus connues”.
En “plan B” j’aimerais donc bien me diriger dans études orientées vers le social ou le spectacle vivant.

Quels métiers ?

Danseuse dans une troupe, interprète, chorégraphe, notateur, répétitrice et beaucoup d’autres…

Que vous apporte cette filière ?

Cette filière m’apporte beaucoup de connaissances chorégraphiques sur la danse depuis sa création jusqu’à aujourd’hui mais aussi beaucoup de culture musicale qui pourrait très bien me servir pour mes futurs études. La pratique presque quotidienne de la danse au conservatoire apporte un très bon niveau technique et de l’endurance. Personnellement, cette filière m’a vraiment permis d’apprendre à être autonome et à avoir un bon rythme de vie.

Une expérience marquante ?

J’ai la chance d’avoir déjà participé à plusieurs stages de danse grâce au conservatoire. Le stage de Nathalie Pubellier, professeur au Conservatoire National à Paris, m’a beaucoup marqué. J’ai vraiment appris à écouter mon corps et à danser avec différentes sensations. Mais d’autres expériences suivies cette fois-ci dans l’enceinte du lycée m’ont beaucoup marquées, tels le Soundpainting : une méthode de « composition en direct » basée sur l’improvisation créée à partir des gestes du soundpainter. Dans cette méthode, musiciens, danseurs et chanteurs se mélangent et créent ensemble un superbe moment de composition libre et de partage !
En bref, vive la TMD! pastedGraphic.png

Clara témoigne

Pourquoi avoir choisi cette filière ?

Je m’appelle Clara. Je suis au conservatoire et en classe musique depuis que je suis en sixième (classes CHAM au Collège TAISON). Je bénéficiais donc d’horaires aménagés deux après-midis par semaine pour me rendre au conservatoire. J’ai choisi cette filière car c’était la suite logique par rapport à mes années précédentes mais je l’ai aussi choisie parce que j’en avais envie.

Comment votre choix a-t-il été perçu par votre entourage ?

Il a très bien été perçu par mon entourage.

Quelle poursuite d’étude envisagez-vous après le bac S2TMD ?

J’envisage de faire une fac de Musicologie et de continuer mes études au conservatoire.

Quels métiers ?

– professeur de saxophone
– professeur de musique

Mais cette filière m’ouvre bien d’autres voies possibles.

Que vous apporte cette filière ?

C’est très enrichissant. Cette filière m’apporte beaucoup de connaissances mais aussi du temps pour aller au conservatoire et pratiquer mon instrument, ainsi que d’autres approches de la musique notamment grâce aux activités organisées tous les ans (Soudpainting, O’Passo, …)

Une expérience marquante ?

Chaque expérience est marquante mais celle qui restera la plus marquante pour moi c’est le Concert des Lycées, un concert qui réunit tous les ans plus de 200 élèves français et allemands, du collège au lycée… musiciens, danseurs, acteurs…Nous nous réunissons tous les mois pour une grande répétition générale en vue de trois concerts de fin d’année dont un à l’Arsenal. Des souvenirs inoubliables.

Les projets spécifiques

Retrouvez ici quelques exemples de projets menés ces dernières années. 

Les projets sont renouvelés chaque année en fonction de la programmation artistique et des partenariats.

Le Concert des Lycées réunit autour des élèves de s2tmd l’ensemble des élèves volontaires de l’établissement pour trois spectacles associant théâtre, musique (chœur et orchestre) et danse.

Modalités pratiques

Les élèves désirant intégrer l’option culture et pratique artistiques en classe de seconde ou la filière S2TMD en cycle terminal doivent être inscrits au CRR de Metz Métropole et se signaler auprès du service scolarité ou passer un test d’entrée dès la classe de Troisième ou de Seconde afin d’intégrer le CRR. La validation du niveau artistique tient compte des compétences attendues en musique, danse et théâtre aux épreuves du baccalauréat S2TMD.

De façon générale, la section a pour objectif de recruter des élèves « réunis par leur motivation pour la pratique, la science et la culture artistiques »

L’admission au sein du Conservatoire est une condition préalable nécessaire à l’inscription au Lycée Fabert.

Il conviendra ensuite aux candidats d’indiquer en vœu 1 le Lycée Fabert sur leur fiche d’orientation.

Pour les candidatures ne relevant pas du bassin de l’établissement, l’affectation au lycée Fabert ne sera effective qu’après validation par Monsieur le Directeur Académique d’une éventuelle demande de dérogation, dans la limite des capacités d’accueil.

Inscription à l’examen d’entrée au Conservatoire 

Cette demande d’admissibilité doit être faite directement auprès du CRR :

https://conservatoire.metzmetropole.fr/re-inscrivez-vous/horaires-adaptes-2705.html

Conservatoire à Rayonnement Régional Gabriel Pierné – Metz Métropole
2 rue du Paradis 57000 Metz
03 87 15 55 50 / conservatoire@metzmetropole.fr / conservatoire.metzmetropole.fr